Pollution de l’air intérieur : comment la prévenir ?

Dans une habitation, si le confort passe par le chauffage, il passe aussi indéniablement par la qualité de l’air intérieur. Quels sont les gestes qui, au quotidien, permettent de prévenir la pollution à l’intérieur de votre maison ?

Fenêtre-pollution intérieure

Comment préserver la qualité de l’air à l’intérieur de votre habitation et ainsi garantir votre confort ?

Aérez quotidiennement

Pour limiter au maximum la pollution intérieure, il convient d’aérer quotidiennement, et pendant 10 minutes au moins, les différentes pièces de votre maison. Pensez également à aérer votre salle de bains après chaque douche pour éviter la formation de moisissures favorisée par un excès de condensation sur les murs.

Faites entretenir votre système de chauffage

Si le chauffage électrique dernière génération est parfaitement sain et ne nécessite aucun entretien, tous les autres systèmes de chauffage doivent être vérifiés par un professionnel au moins une fois par an. En effet, l’absence d’entretien peut être dangereuse et conduire à des intoxications au monoxyde de carbone. Soyez vigilant et ne négligez jamais l’entretien de votre chauffage.

Choisissez bien vos produits d’entretien

Savez-vous qu’il existe des produits naturels, tout aussi efficaces que les produits chimiques, pour nettoyer et dégraisser ? En effet, le savon noir, le vinaigre blanc et le bicarbonate de soude suffisent pour détacher, détartrer et nettoyer toutes les pièces de la maison. En plus de préserver la qualité de l’air à l’intérieur de votre maison, ils vous permettront de faire des économies.

Ne négligez pas la pollution de l’air intérieur. Quelques gestes suffisent pour la prévenir et limiter au maximum ses effets.

Publié par : Aterno, le : 07/01/2016 à 7:30

Haut de page ↑